Contrexéville avec Passion mais Raison

© 2050 - Jean-Pierre Fournier

Lettre à un journaliste de Vosges Matin

29/06/2016

Bonjour Monsieur,

 

Comme à chaque fois, votre article relatant le dernier conseil municipal de Contrexéville a retenu mon attention. Mais, cette fois-ci, plus particulièrement.

 

Notamment, un passage. Je vous cite : « Toujours prompt à utiliser une certaine virulence verbale, parfois même jusqu’à l’excès, Jean-Pierre Fournier (DVG) a parlé « d’inconscience » quant …… ».

Jusqu’à maintenant, vous le reconnaitrez, je ne vous ai jamais manifesté quoi que ce soit sur ce que vous écriviez dans notre quotidien Vosges Matin.

 

Aujourd’hui, votre propos m’amène à sortir de ma réserve.

 

Ce que vous écrivez, et sous la forme que vous le faites, est un pur jugement de valeur qui, à mes yeux, n’a pas à apparaître dans un article de presse.

 

Si, toutefois, ma « virulence verbale, parfois même jusqu’à l’excès » était bien réelle, alors, vous vous devez d’être plus rigoureux en citant les propos exacts que j’aurais pu émettre et le contexte dans lequel ils ont été prononcés. Celles et ceux qui me connaissent pourront vous le confirmer, j’assume toujours les mots et les phrases que je formule. Voilà, une garantie de plus pour vous.

 

Que la manière dont je m’exprime, ma façon d’être, les arguments que je développe, à chaque fois, pour étayer et justifier mes votes aux conseils municipaux, que mon positionnement politique vous déplaisent, je peux l’entendre et le comprendre.

 

Mais, comme je l’ai dit plus haut, cela n’a pas à influencer la rédaction de vos articles, qui, doivent être des comptes rendus fidèles de ce qui s’est déroulé dans ces instances et impartiaux, à moins que Vosges Matin, dont vous êtes un des représentants rédactionnels, veuillent afficher une ligne rédactionnelle et/ou un positionnement politique.

 

L’occasion m’étant donnée, je me permets d’ajouter que ce qui vous paraît anodin en contenu peut me paraître important (et réciproquement, d’ailleurs) et que, même dans ce cas, lorsque je m’exprime en tant que conseiller municipal, je livre à chaque séance les raisons de mes choix. Libre à vous de les relater ou non dans vos colonnes. Voilà pour le contenu. Quant à la forme, il me semble que cela concerne d’autres journaux beaucoup plus légers que le nôtre.

 

Peut-être aurez-vous la délicatesse de relater ma réaction dans une de vos rubriques ? Si c’est le cas, j’attends de vous un traitement équitable.

 

Vous aurez constaté que j’ai opté pour l’information de votre chef d’agence afin que ce petit différent ne soit pas interpréter comme une affaire de personne mais comme un sujet évoquant la déontologie journalistique.

 

Émettant le ferme espoir que vous saurez comprendre le contenu et le sens de mon intervention, je vous souhaite, Monsieur, une agréable journée.

 

Jean-Pierre Fournier

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Jean-Pierre Fournier

Liste

Contrexéville

avec Passion

mais Raison

Liens utiles

Contrexéville

Recherche par tags
Please reload

Me suivre
  • Facebook Basic Black