Contrexéville avec Passion mais Raison

© 2050 - Jean-Pierre Fournier

M et N côte à côte ....

06/03/2018

 

........... dans l'alphabet

 

Et aime et haine ?

 

Une réflexion sur ce thème ci-dessous.

 

« Il faut un ennemi pour donner au peuple un espoir. Quelqu’un a dit que le patriotisme est le dernier refuge des canailles : qui n’a pas de principes moraux se drape d’habitude dans une bannière, et les bâtards se réclament toujours de la pureté de leur race. L’identité nationale est la dernière ressource des déshérités. Or le sentiment de l’identité se fonde sur la haine, sur la haine de qui n’est pas identique. Il faut cultiver la haine comme passion civile. L’ennemi est l’ami des peuples. Il faut toujours quelqu’un à haïr pour se sentir justifié dans sa propre misère. La haine est la vraie passion primordiale. C’est l’amour qui est une situation anormale. C’est pour ça que Christ a été tué : il parlait contre nature. On n’aime pas quelqu’un pour toute la vie, de cette espérance impossible naissent adultère, matricide, trahison de l’ami… Par contre, on peut haïr quelqu’un toute une vie. Pourvu qu’il soit toujours là à attiser notre haine. La haine réchauffe le cœur. »

C'est ce que fait dire Umberto Eco, dans « le cimetière de Prague » - Editions Bompiani 2010, à un de ses personnages, Ratchkovski, à l'aube du XXème siècle (Dixit Ratchkovski, page 439, Edition Le Livre de Poche 2016)

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Jean-Pierre Fournier

Liste

Contrexéville

avec Passion

mais Raison

Liens utiles

Contrexéville

Recherche par tags
Please reload

Me suivre
  • Facebook Basic Black