Contrexéville avec Passion mais Raison

© 2050 - Jean-Pierre Fournier

Ils ont osé !

30/01/2019

 

Bravo Messieurs les Maires !

 

Dans un article de Vosges Matin du 30 janvier 2019, signé par Mickaël Demeaux, il y a l'expression d'étonnements sur la démarche de ces 17 maires qui s'opposent aux pipelines envisagés pour régénérer la nappe des GTI qui fournit l'eau du robinet des habitants du secteur Bulgnéville-Contrexéville-Vittel.

 

Dans cet article :

 

1) Un maire, sous anonymat, s'offusque sur la méthode et le fond de l'action de ces 17 maires qui s'expriment à visage découvert.

 

2) On y évoque un courrier électronique qui aurait été adressé à des mairies qui ne font pas partie du périmètre concerné par ce déficit en eau du robinet.

 

Tout cela est bien mesquin voire peut-être perfide.

 

Commençons par le point n° 2, le plus léger :

 

Qui n'a jamais repris des listes toutes faites, constituées par d'autres ou pas, pour adresser des informations par courrier électronique ? Est-ce une faute ?

 

Et cela pourrait être même bien volontaire pour sensibiliser tout leur entourage, élus responsables, à la question fondamentale du bon usage de l'eau ?

 

En conclusion : ce point n'a aucun intérêt.

 

Continuons par le point n° 1 :

 

Effectivement, il y a une concertation publique actuellement.

Et alors ?

Cela signifie t'il que tout le monde doit se taire durant cette période qui court du 13 décembre 2018 au 14 février 2019 ?

 

Cela oblige t-il d'observer le silence en dehors des deux assemblées plénières et des deux ateliers qui constituent cette concertation ?

 

Pour les avoir vécus de l'intérieur et pour avoir exprimé, sur ce même site, des questionnements sur ces ateliers relatifs à la bonne gestion de l'eau, la parole de ces 17 maires aurait été disséminée, diluée, sans jeu de mots, parmi les 11 à 13 tables de travail et par conséquent non entendue et non retenue.

 

Reconnaissons qu'il s'agit là d'une démarche courageuse par rapport au discours dominant distillé par la majorité des membres de la Commission Locale de l'Eau (CLE).

 

Cet anonymat du maire, qui émet cette critique, est gênant. D'autant plus qu'il s'agit d'un élu censé représenter des citoyens en droit de savoir ce qu'il pense et décide en matière d'intérêt général.

 

Ou, peut-être, est-ce révélateur d'un trouble ?

 

Hypothèses possibles sur ce trouble :

 

* Serait-il honteux de la solutions de la CLE qu'il défend ?

 

* Connaît-il ou a-t-il pris le temps de connaître le dossier complexe qui évoque les tenants et aboutissants de la proposition de la CLE ?

 

* Aurait-il des accointances avec tel ou tel ?

 

* Est-il en panne d'arguments pour se contenter de reproduire des consignes qui lui ont été implicitement soufflées, ouvertement données ?

 

* Est-il mal à l'aise sur ce sujet, victime d'un conflit intérieur entre enjeux politiques et conscience éthique et écologique ?

 

* Etc.

 

* Etc.

 

Pour lire l'article de Vosges Matin, cliquer ici

 

Tags:

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Jean-Pierre Fournier

Liste

Contrexéville

avec Passion

mais Raison

Liens utiles

Contrexéville

Recherche par tags
Please reload

Me suivre
  • Facebook Basic Black