Contrexéville avec Passion mais Raison

© 2050 - Jean-Pierre Fournier

Contrexéville et la minceur

08/03/2019

 

Se serrer la ceinture .... s'il le faut, pourquoi pas ?

Mais, tous.

 

Lors du conseil municipal de Contrexéville du 6 mars 2019, était programmé le Débat d'Orientation Budgétaire (DOB). La liste que je représente "Contrexéville avec Passion mais Raison" s'y est exprimée sur plusieurs sujets.

 

Voici l'un d'entre eux.

 

Précision importante : Être élu n'est pas un métier, c'est une fonction. Pour cette fonction, certains élus perçoivent des indemnités qui ne sont ni salaires, ni pensions ou retraites, ni allocations chômage, ....

 

Actuellement, le maire, Luc Gerecke, et son équipe diminuent les moyens donnés aux différents services de la ville pour leur fonctionnement, ne remplacent pas systématiquement les agents qui partent en retraite, réduisent de manière conséquente les investissements, serrent les budgets des associations, ...

 

Au regard de la situation de notre commune, nous avons demandé que tous, sans exception, participent à cet effort. Cette demande visait la diminution des indemnités des élus contrexévillois.

 

Cette diminution est rendue possible par la baisse de la population à Contrexéville et par le mode de calcul de ces indemnités. A Contrexéville, le maire, cinq adjoints et deux conseillers municipaux délégués sont indemnisés.

 

Ci-dessous, vous trouverez, mot pour mot, un extrait de la demande effectuée lors de ce conseil municipal.

 

" ... Tant sur le plan moral que sur le plan financier, il serait bon que les élus eux-mêmes participent à ces efforts. Bien que la loi ne l’oblige pas, il serait opportun, au regard de l’évolution démographique de notre commune que votre équipe partage cette solidarité contrainte.

 

Au 1er janvier 2019 la population totale officielle de Contrexéville est passée de 3 501 à 3 462, passant sous la barre des 3 500 habitants (population municipale : 3 232). 3 500 habitants étant le plancher sous lequel le montant des indemnités des élus est modifié (baisse du pourcentage à appliquer à l'indice brut terminal de la fonction publique : 1015).

 

Si vous acceptiez par solidarité de faire cet effort, je le rappelle non contraint par la loi, ce serait une économie minimum de 22 545 € bruts - donc sans les charges - qui serait réalisée pour cette année.

 

Ce montant pourrait être réinjecté, par exemple, dans :

  • la manifestation « Contrexéville Insolite » qui a été annulée,

  • et/ou des travaux supplémentaires pour l’accessibilité des bâtiments communaux aux personnes handicapées,

  • et/ou compenser le coût du fleurissement prévu en 2019,

  • et/ou le recrutement d’agents communaux, soit1,5 équivalent temps plein sur la base d’une rémunération au SMIC."

 

L'Adjoint aux Finances, Thierry Dané, a tenté de faire croire que nous voulions la suppression de ces indemnités.

 

Il ne s'agit que d'une diminution en ce contexte contraint.

 

En effet, il est normal que des élus, au regard de leur investissement, soient accompagnés financièrement, dans le cadre de juste indemnités. Et cela, pour que la démocratie fonctionne.

 

Cette intervention n'a pas été suivie d'effet. Tout le monde s'est tu. Point final.

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Jean-Pierre Fournier

Liste

Contrexéville

avec Passion

mais Raison

Liens utiles

Contrexéville

Recherche par tags
Please reload

Me suivre
  • Facebook Basic Black